• Un ado nommé Rimbaud

    Voilà un beau petit récit biographique sur l’année de formation de Rimbaud, à cheval sur 1870 et 1871, période tout aussi riche pour l’Histoire de France. L’écriture, un brin scolaire, est très soignée et très agréable à lire. On lit ce roman d’initiation écrit à la troisième personne avec facilité et intérêt, on y découvre des scènes de la vie quotidienne en province au XIXe siècle, les mentalités de l’époque et un Rimbaud plus vrai que nature, irritant et attachant à la fois.

  • Une fille de…

    Hanna court. Depuis ses 12 ans, elle avale les kilomètres, quatre fois par semaine, mois après mois, année après année. Elle court pour s’évader, pour oublier, pour échapper à cette histoire qui lui colle à la peau. Elle court pour se sentir plus forte, pour se construire un avenir, pour exister malgré son histoire familiale.

  • Je suis ton soleil

    Bienvenue dans le quotidien de Déborah, une lycéenne d’aujourd’hui en classe de terminale. Un roman aux personnages attachants, enrobé d'un humour irrésistible et à l'écriture pleine de vitalité. Séquences émotion, surprises, rebondissements et fous rires garantis !

  • Quelques pas de plus

    Le jour où Sora apprend qu’elle devra marcher avec des béquilles probablement pour toujours, sa vie bascule, mais elle sait que sa sœur Kay – qui l’a pratiquement élevée – sera toujours là pour elle. Cependant, elle se rend vite compte qu’un mal étrange ronge sa sœur et qu’elle est la seule à pouvoir l’aider grâce à un pouvoir de guérison ancestral.

  • Rage

    Après les très beaux La Vie au bout des doigts et Après la vague, Gallimard Jeunesse publie le nouveau roman d’Orianne Charpentier, un récit court, poignant et bouleversant qui se lit d’une traite, le souffle retenu.

  • Soul Breakers

    Pour les amoureux d’aventures mâtinées de surnaturel, Soul Breakers est le roman pour ados à découvrir ! Dans ce beau pavé de presque 600 pages, vous découvrirez le travail harassant des mines, les merveilles de la Nouvelle-Orléans et de ses carnavals, les boucheries de Chicago, mais également une foule d’autres choses typiques de l’époque des années 1930.

  • Samedi 14 novembre

    Écrire sur les attentats du 13 novembre, dans l’urgence de la colère, de la peur et des questions. Vincent Villeminot a construit son texte comme une tragédie, en cinq actes. Avant même l’acte premier, le lecteur se prend de plein fouet la violence de cette nuit d’automne : le pouvoir de la fiction est bel et bien là, et on ne reposera pas le livre avant d’en avoir fini avec cette chose insupportable, insurmontable.

  • Topo, n°1

    Topo est une revue bimestrielle qui s’adresse aux moins de 20 ans. Elle décrypte l’actualité, des faits de société et des sujets culturels pour les adolescents amateurs de BD. Elle est l’outil idéal pour familiariser les frileux de lecture avec l’actualité, la BD étant parfois plus plaisante à lire qu’un magazine.

  • Fans de la vie impossible

    Porté par son attachant trio d’adolescents malmenés par la vie et un ton décomplexé, Fans de la vie impossible de Kate Scelsa est le Feel Good Book de ce début d’année.

     

  • Tous différents !

    Tous différents aborde des problématiques propres à l’adolescence. Qu’il s’agisse des transformations du corps à la puberté, de tenue vestimentaire, d’apparence… le livre explore ces thèmes avec simplicité et justesse. Le tout est agrémenté de paroles d’adolescents témoignant de leurs expériences, et d’illustrations très drôles qui dédramatisent les sujets les plus délicats.