• Chapeau d'été

    Un vent nouveau souffle aux éditions du Père Castor avec « Areuh », leur nouvelle collection à destination des tout-petits. Jo Witek nous embarque au pays des bébés. Son texte frais et tendre nous fait sentir la chaleur de l’été et la fraîcheur de l’eau.

  • Je découvre l'orchestre

    Dans la famille des « Découvertes » de Gallimard Jeunesse, je demande « Mes petites découvertes sonores ». En quelques pages, ces livres cartonnés amènent les plus petits à découvrir des notions et à les éprouver en actionnant des puces sonores.

  • La petite vague bleue

    Agathe est une petite fille heureuse qui ne cesse de virevolter. Elle est accompagnée d’une petite vague bleue, toute mignonne et rigolote, qui la suit durant la journée, aussi joyeuse qu’elle. Une amie imaginaire fidèle – comme beaucoup d’enfants peuvent s’en inventer lors de leurs jeux – qui fait son apparition lorsque Agathe boit un verre d’eau, prend son bain, joue à proximité d’une fontaine ou de l’aquarium.

  • À qui est ce derrière ?

    Martine Perrin est une illustratrice incontournable de notre rayon jeunesse à la librairie, on ne la présente plus ! Dans ce nouvel album, cette architecte de formation incite de nouveau l’enfant à s’interroger et s’étonner grâce au « caché-dévoilé ».

  • Oh ! Regarde

    Deux petits enfants sont derrière la fenêtre. Il neige : c’est beau de regarder la neige tomber. Mais il y a plein d’autres choses à observer dehors. D’abord un petit oiseau : « Au pied de l’arbre nu, petit oiseau rougit », et une petite phrase poétique au passage.

  • Le jardin secret des drôles de petites bêtes

    Voilà près de vingt-cinq ans qu’Antoon Krings nous enchante avec ses drôles de petites bêtes. Rares sont les lecteurs, petits et grands, qui n’ont pas croisé l’un de ses personnages. Quoi de mieux qu’une exposition pour célébrer cet anniversaire ? À l’occasion de la rétrospective qui est consacrée à la série au musée des Arts Décoratifs de Paris (jusqu’au 8 septembre), Gallimard Jeunesse sort un hors-série qui, tel un art book, nous livre quelques secrets de création d’Antoon Krings.

  • Mon ours

    C’est aux éditions Nathan qu’Ilya Green publie son dernier album pour les tout-petits : Mon Ours. Qui d’autre aurait pu écrire un texte à la voix enfantine et l’illustrer avec justesse et poésie ? Le petit héros de cette charmante histoire nous raconte à quel point son ours (en peluche ?) est « sauvage ».

  • Mon premier imagier de Londres

    On connaît maintenant le talent de la graphiste suédoise Ingela P. Arrhenius dont on voit régulièrement la signature dans des livres pour la petite enfance et sur des objets du quotidien destinés aux plus jeunes. Il n’en demeure pas moins que c’est un plaisir à chaque fois renouvelé que de découvrir chacune de ses créations tant son dessin, très graphique, simple, à la douceur vintage, ravit les enfants comme les adultes.

  • Une planète

    Sur la terre, il y a des maisons, des arbres et des enfants. Chez ces enfants, il y a des livres. Et dans ces livres, parfois, il y a des images… et quelles images ! Avec Une planète, les jeunes éditions Dyozol nous offrent un très joli album autour de la naissance et du cycle de la vie.

  • Tout petit

    Tout petit, c’est une histoire à la fois singulière et universelle : celle de la naissance. Une arrivée dans un monde inconnu pour le nouveau-né mais familier pour deux êtres : ses parents. On entre au sein d’une famille et l’on y découvre une maman, un papa, le chien de la maison, la cuisine, toutes ces petites choses importantes ou non qui font le monde qui nous entoure.