• Jean-Michel et le poussin-sandwich

    Le plus connu des caribous est de retour pour sauver Vlalbonvent et ses habitants. Cette fois, c’est un poussin-sandwich qui vend des produits miraculeux qui menace le train-train quotidien de notre héros ! Un bonnet chauffe-cerveau qui rend plus intelligent, des chaussures qui font courir vite… et tout le monde fonce les acheter ! Tout cela paraît suspect.

  • La Belle et la Bête aux larmes de diamants

    L’auteur et l’illustratrice nous offrent, avec cet album, une très belle variation du conte de Madame Leprince de Beaumont, La Belle et la Bête, connu de tous grâce à ses multiples adaptations. Nous retrouvons la même morale : voir plus loin que les apparences pour découvrir la beauté intérieure, mais l’histoire n’est pas tout à fait la même.

  • Le grand voyage en abécédaire

    Cet album, riche de dix-huit doubles pages, nous conte de manière alphabétique un voyage épatant mené par deux enfants. Après un solide petit déjeuner, nos deux héros se lancent sur les flots : c’est le point de départ d’un périple qui durera toute la journée.

  • Les éveilleurs de mots

    Les jumeaux Sonia et Joseph sont en classe de CM1. Cette année, leur maîtresse leur transmet sa passion en jouant avec les mots (quelle curiosité que ces « mazette », « carabistouille » et autres « galimatias »). Lors d’une visite à la bibliothèque, notre duo est intrigué par une pièce interdite : le « Cimetière des mots ».

  • Mortelle Adèle

    Quand Adèle arrive à Enchantement, un monde sucré à souhait peuplé de princesses et de licornes, il ne lui faut pas longtemps pour que ça tourne au pugilat de paillettes ! La compétition pour devenir Princesse Étoile va commencer. Mais quand Adèle apprend que les princes ne participent pas car ils sont des héros d’office, elle rue dans les brancards et va œuvrer pour plus d’égalité dans les contes ! Il lui faudra notamment arrêter Jade, une petite peste qui voudrait évincer toutes les princesses mais aussi imposer aux princes de ne plus se faire servir.

  • P’tit Ouistiti détective privé

    Qui est P’tit Ouistiti ? Un adorable petit singe malicieux décidé à devenir détective privé. Ses lectures sont des sources d’inspiration et réveillent en lui des énigmes nécessitant de la concentration pour leurs résolutions. Toutefois, il faut avoir acquis certaines compétences pour être à la hauteur de ses ambitions.

  • Spirou

    Émile Bravo poursuit, avec la deuxième partie de L’espoir malgré tout, son ambitieux projet : expliquer comment Spirou passe de groom à héros humaniste, en plus de 300 pages et quatre tomes ! Nous retrouvons donc Spirou et Fantasio où nous les avions laissés : en 1940, sur le quai d’une gare.

  • Tout le monde compte

    Voici un album norvégien généreux en tout point. Il est grand : 26x36 cm ; il compte soixante-quatre pages et l’on peut trouver dedans 7,5 milliards d’humains qui ont des activités variées ! C’est en premier lieu un livre à compter. Sur la première image, il n’y a encore personne dans le paysage.

  • Végétarien ?

    Paul, un enfant de 8 ans, est accusé par plusieurs groupes d’animaux d’avoir consommé de la viande, de la charcuterie, du poisson ! Bref, Paul est condamné d’avoir été un carnivore et il va assister à son propre procès ! Julien Baer est connu pour son ton décalé et humoristique dans ses albums et ses photographies.

  • Adi de Boutanga

    Adi de Boutanga raconte l’histoire vraie d’une petite fille de 9 ans vivant au Cameroun. Adi aime aller à l’école, s’amuser avec ses sœurs, danser sous la pluie, nager dans les eaux du fleuve, rigoler avec ses amis. Pourtant, un jour, elle va cesser de rire car son oncle décide de la marier.