• Abeilles et vers de terre

    Les abeilles sont dans la lumière et produisent du miel à la belle couleur dorée tandis que les vers de terre sont dans l’ombre. Les abeilles butinent et les vers de terre sont la plupart du temps sous terre, invisibles. Abeilles et vers de terre sont en apparence on ne peut plus différents mais ils sont réunis dans ce superbe documentaire à la mise en page originale car leurs points communs surpassent finalement leurs divergences.

  • Alcie & la forêt des fantômes chagrins

    Voici un livre qui réserve plein de surprises car il parle au lecteur. Mais vraiment. Si vous êtes prêts à vous faire interpeller par le livre lui-même, à participer à l’intrigue, à partager vos secrets, et surtout si vous êtes prêts à plonger avec Alcie dans cette aventure, c’est parti ! En vacances avec ses parents, Alcie débarque dans le camping de sa tante Oupelaoupe, en lisière d’une forêt où se baladent, chaque soir, de petits fantômes chagrins, de ceux qui matérialisent les larmes et les états d’âme de chacun.

  • Alma, Le vent se lève

    Cet été, peut-être plus qu’un autre, nous aurons besoin de nous évader dans les livres. Page vous invite à découvrir les premières lignes du nouveau roman de Timothée de Fombelle, Alma, Le vent se lève. Une aventure qui débute en 1786, en Afrique, sur les terres secrètes où vivent les derniers Okos. En langue oko, Alma signifie « liberté ». C’est dans les pas de cette jeune fille de 13 ans au regard fier, armée de son arc, que Timothée de Fombelle nous invite à plonger. Entre aventure et légende, l’histoire d’Alma et de sa famille nous entraîne sur les traces des vestiges de l’esclavage.

  • Babel Corp

    Babel corp est le premier tome de Genesis 11, une trilogie de science-fiction pour la jeunesse. Voilà de quoi initier les jeunes lecteurs à ce genre grâce à un huis clos addictif et très visuel. Nous sommes entre le récit d’action et le film pour sauver l’humanité.

  • C'est qui, le plus écolo ?

    En voilà un documentaire qui sort de l’ordinaire ! Ici, il ne s’agit pas d’expliquer à renfort de textes, schémas ou autre présentation habituelle l’impact que nous avons sur la planète, mais d’en appeler au bon sens et au civisme du lecteur.

  • Comment on communique ?

    Jeune collection éditée chez Fleurus, « Story Doc » propose d’explorer différents thèmes dans des documentaires où se mêlent illustrations, informations et esprit BD. Pour ce quatrième opus, ils s’attaquent à un sujet monumental : la communication.

  • Danny champion du monde

    J’ai lu à l’âge de 8 ans, en 1988, ce roman qui fait partie des plus beaux que j’ai lus de Roald Dahl, après l’indétrônable Moi, Boy. Lorsque l’histoire commence, Danny a 5 ans, il est élevé seul par son père, mécanicien. Ils vivent dans une roulotte colorée sous un grand pommier.

  • Émile et Mado

    C’est par la magnétique couverture de Raphaël Gauthey que le lecteur plonge dans ce récit. Elle illustre à merveille les deux « lieux » en tension dans le roman, à savoir le locus amoenus de l’amitié, née de la résistance aux soldats allemands, et le locus horribilis de la collaboration des soldats allemands et miliciens français pendant la Seconde Guerre mondiale.

  • Kid au 1er sommet des animaux

    Nous sommes en 2030. La Terre va mal, bien entendu. Mais une avancée majeure a lieu : le premier Sommet des Espèces se réunit à Paris. Le but est de laisser la parole à chaque espèce sans exception (y compris insectes et microbes !), de façon équitable afin de s’exprimer sur l’avenir de la planète.

  • L'Art pas bête

    Collection réjouissante, les « Questions pas bêtes » s’emparent de thématiques complexes pour les mettre à portée de tous. Le sujet est traité par un spécialiste à partir de questions d’enfants tandis qu’un illustrateur y apporte une patte humoristique proche de la BD.