• Le Palais de mémoire

    Avec Le Palais de mémoire, Élise Fontenaille compose un récit spirituel et sensuel, et prouve une fois de plus qu’elle a l’art d’explorer des thèmes novateurs et des univers pour le moins intriguant.

  • Le Pigeon anglais

    Banlieue, violence, jeunes en perdition, telle est la toile de fond du premier roman de Stephen Kelman, tel est l’univers dans lequel un enfant, naïf mais déterminé, apprend à être 
« l’homme de la maison ».

  • Le Silence ne sera qu'un souvenir

    Qu’est-ce qui pousse le vieux Miklus à parler à ce journaliste venu fêter les vingt ans de la chute du mur de Berlin ? Alors qu’il regarde le petit Dilino se faire maltraiter par d’autres enfants de son âge, il se rappelle, poussé par le remords, l’histoire de sa communauté rom venue s’installer sur une des rives slovaques du Danube.

  • Le Système Victoria

    Éric Reinhardt revient en force. Depuis le très réussi Cendrillon, on attendait son nouveau roman. Le voilà avec Le Système Victoria, où sa plume sarcastique ne laisse aucun répit au lecteur. On croit lire un roman d’amour mais la comédie du pouvoir n’est pas loin !


  • Le Turquetto

    Halte aux grincheux qui prétendent que, dans le domaine littéraire français contemporain, l’art de la fiction brille par son absence. Metin Arditi est là pour les détromper !

  • Les Amandes amères

    L’auteure s’empare d’un problème qui ne peut laisser quiconque indifférent : l’illettrisme, et plus particulièrement l’analphabétisme. Dès les premières pages, l’un des personnages définit la distinction qu’il convient d’établir entre les deux notions : « L’illettré est français de souche et l’analphabète immigré ».

  • Les Amants de Francfort

    S’inscrivant dans la continuité d’Effroyables Jardins, Michel Quint explore les secrets de la Seconde Guerre mondiale, ceux qui transforment des hommes entraînés malgré eux dans le tourbillon de l’histoire, et perturbent les générations suivantes.


  • Les Anciens Dieux blancs de la brousse

    C’était à l’époque où le Burkina Faso était encore la Haute-Volta. C’était l’époque où la France exerçait encore son emprise, une époque où le Blanc était encore roi.

  • Les Aveugles

    Avec la publication de ce nouveau 
roman de Bi Feiyu, Philippe Picquier confirme l’incontournable talent de 
cet auteur chinois couronné par de 
nombreux prix littéraires. Une belle 
rencontre en perspective….

  • Les Dépossédés

    Avec Les Dépossédés, le Suédois Steve Sem-Sandberg revient sur l’histoire du ghetto de Lodz créé en 1940 et « liquidé » en 1944 par Himmler. Il revient aussi sur la figure controversée de Mordechai Chaim Rumkowski, président du Conseil juif de la ville.