• 12 bis, avenue du Maréchal-Joffre

    Partir pour survivre, partir pour vivre. Voilà le projet de Léa, enfin adulte. Elle, malade, anorexique, va quitter son entourage sans chercher à le convaincre. Car oui, elle en a besoin. C’est même son seul espoir pour guérir : trouver un but, échapper à sa famille, à ce rôle d’enfant malade qu’on lui a attribué.

  • 404

    Sabri Louatah a tapé un grand coup dans le paysage littéraire français avec Les Sauvages, parus entre 2012 et 2014 (Flammarion), et adaptés par Canal+ sous forme de série. Il récidive avec 404, un implacable thriller technologique et sociétal.

  • Alto Braco

    À l’occasion de la sortie en poche d’Alto Braco, prix du livre France Bleu/Page des libraires 2019, plongeons en terre d’Aubrac, rude et mystérieuse, berceau familial de Brune qui y revient pour l’enterrement de l’une de ses deux tantes. (Ces femmes l’avaient élevée dans un café parisien.

  • Arcadie

    À Liberty House, communauté libertaire et champêtre menée par un gourou au grand cœur, vit la jeune Farah en compagnie d’une belle bande d’inadaptés sociaux, qui a fait sienne la devise virgilienne « Omnia vincit amor » (« L’amour triomphe de tout »).

  • Au cœur d'un été tout en or

    Pour vous parler de ces trente-trois nouvelles, j’ose sortir de son contexte une phrase écrite en 2012 par la journaliste Anne Diatkine dans Libération : « Anne Serre vit dans une maison de fiction où la littérature est la seule réalité possible.

  • Ça m'apprendra à dire des conneries

    Boris Vian aurait eu 100 ans en 2020, mais il est mort en 59 de mille neuf cent, à peine âgé de 39 ans, donc Boris Vian n’a jamais eu 100 ans ! Pourtant ce touche-à-tout génial ne cesse d’être redécouvert à chaque nouvelle génération.

  • Ça raconte Sarah

    Difficile d’imaginer que Ça raconte Sarah est un premier roman, tant le texte de Pauline Delabroy-Allard est puissant et brillant, dans son exaltation de la passion et sa description du désarroi qui l’accompagne. D’autant que, quand la narratrice du roman rencontre Sarah, elle mène une vie bien rangée, presque mélancolique.

  • Chanson bretonne

    Le Clézio se livre ici sans fard et nous donne des clés précieuses pour son œuvre. Un apport intime très personnel qui vient s’insérer dans sa recherche des origines et de « la traversée du temps ».

  • Comme des frères

    Des années après, Raphaël se souvient. De son adolescence, de sa bande de potes. Ils s’appellent Kevin, Ryan, Idriss, Thomas, Lucas et Saïd. Ils traînent leur jeunesse dans la ville ; ils zonent, fument et boivent des bières pour tuer le temps.

  • Comme un enchantement

    Avec une écriture de toute beauté, Comme un enchantement va nous faire voyager avec délicatesse dans les charmantes olivaies d’Émilie-Romagne. Quelle n’est pas la surprise d’Eddie lorsqu’elle apprend qu’elle est l’unique héritière d’un domaine dans la région de Parme ! Elle s’envole pour l’Italie et arrivée là-bas, a un véritable coup de foudre.